Comment mélanger yoga et voyage ?

Il y a quelques mois, j’ai décidé d’intégrer davantage le yoga dans ma vie dans le cadre de ma formation pour devenir professeur de yoga. Selon les recommandations de mon école, pour mener à bien ma formation, je devais pratiquer au moins une séance par jour. Ce n’était pas toujours facile de suivre cette directive ; lorsqu’un voyage se préparait et m’éloignait un peu de la maison, la pratique devenait un véritable défi.Même si vous n’êtes pas un yogi chevronné, ces conseils peuvent vous aider à maintenir votre pratique en voyage.

Régularité

Le plus important n’est pas de faire une séance d’1h30 par jour, à mon avis. Mais plutôt de réussir à faire au moins une séance par jour – même si elle ne dure que 20 minutes. Lorsque vous voyagez (surtout en famille ou entre amis), vous n’avez pas toujours la possibilité de choisir le programme, et parfois vous n’aurez pas beaucoup de temps pour vous.

Ne pas avoir d’horaires fixes

Deuxièmement, je ne recommande pas d’avoir un horaire de pratique permanent. Par exemple, si vous vous dites que vous allez faire du yoga tous les matins de 8 à 9 heures. Il se peut que nous ayons envie de faire la grasse matinée lorsque nous voyageons parce que nous avons beaucoup marché la veille. De même, nos horaires peuvent changer pour différentes raisons. Si vous vous donnez une heure fixe et qu’un jour vous ne pouvez pas le faire à ce moment-là, vous ne ferez que vous stresser sans raison.

Personnellement, ce qui m’a aidé, c’est de m’entraîner quand j’en avais l’occasion. Parfois, je n’avais pas le temps de faire une longue séance, mais le lendemain, je me rattrapais en faisant deux séances. Si vous en avez la possibilité, il est préférable de pratiquer le matin avant le petit-déjeuner, l’après-midi ou le soir avant le dîner, afin que la digestion ne vienne pas entraver vos progrès.

Assurez-vous d’apporter votre tapis de yoga

Si vous souhaitez faire du yoga pendant votre voyage, apportez un tapis de yoga adapté au voyage ! Un tapis léger sera plus facile à transporter avec vous. Ce n’est pas le moment d’utiliser votre tapis préféré qui pourrait s’abîmer. J’ai trouvé une option adéquate pour seulement 15€ dans un magasin de sport – il était livré avec son propre petit sac, ce qui était génial. Un tapis de yoga est petit et portable, vous pouvez donc l’emmener partout avec vous. Je n’ai eu aucun mal à le ranger dans le compartiment supérieur ou à le garder avec moi en cabine.

Découvrir :  Quel sont les meilleurs pays pour jouer au casino lors de vos vacances ?

Les support de cours

Avant de partir, j’ai acheté un magazine de yoga avec différentes séries à utiliser pendant mon séjour à l’étranger. Bien que je préfère ne pas suivre les vidéos de yoga en ligne car elles me déstabilisent souvent, je sais que certaines personnes sont libres d’utiliser l’outil qui leur convient le mieux : qu’il s’agisse d’un podcast, d’une vidéo ou d’un magazine comme celui que j’avais acheté. Personnellement, pendant mes séances, j’aime parfois laisser mon intuition me guider à travers des mouvements et des étirements naturels basés sur mes sensations et mes besoins plutôt que de suivre l’exemple de quelqu’un d’autre via une vidéo.

Trouver un endroit

Il est important de trouver un endroit isolé où vous vous sentez à l’aise pour vous entraîner, que ce soit sur le toit-terrasse d’un hôtel, dans votre chambre ou même à l’extérieur. Assurez-vous simplement d’avoir suffisamment d’espace pour vous déplacer et vous étirer. Et si vous vous entraînez à l’extérieur, portez des vêtements amples pour ne pas trop transpirer.

Rechercher les cours à proximité

Si vous souhaitez pratiquer le yoga pendant vos vacances, renseignez-vous à l’avance pour savoir s’il existe des studios près de votre hôtel. Souvent, les hôtels proposent ces services à un prix moins élevé « par séance » que les studios indépendants.

Écoutez votre corps !

En outre, il est essentiel d’écouter votre corps – chaque jour est différent, donc chaque séance d’entraînement doit également être unique. Prêtez attention à ce que votre intuition et vos sensations vous disent ; cela vous aidera à garder une routine cohérente. Par exemple, un jour vous pouvez vous sentir très énergique et capable de faire beaucoup de positions intenses, alors qu’un autre jour vous aurez besoin d’exercices au sol plus apaisants…

Nous pouvons changer notre asana (pose) de yoga en fonction de l’endroit où nous nous trouvons pendant notre cycle menstruel. Ainsi, même si vous avez vos règles en vacances, vous pouvez toujours faire du yoga. Et ne vous sentez pas coupable de prendre un jour de repos complet si votre corps vous dit qu’il en a besoin. Vous savez mieux que quiconque ce dont vous avez besoin, alors faites-vous confiance et écoutez votre corps – ce que le yoga nous aide également à apprendre à faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *