Quel est le meilleur voilier de croisière ?

Les lauréats du prix du Yacht européen de l’année ont été annoncés au Boot, le plus important salon nautique européen. Un jury composé de 12 journalistes des principaux magazines européens a testé cinq yachts avant de prendre sa décision. Voiles et Voiliers était l’un des membres du jury.

L’Océanis 30.1 est le vainqueur dans la catégorie des bateaux familiaux. Le petit croiseur conçu par Bénéteau et Finot-Conq est une bonne surprise sur un marché où les grands constructeurs sont peu présents. C’est un bateau d’entrée de gamme qui réunit les caractéristiques essentielles d’un bateau de croisière (confort, hauteur sous barrot, grandes couchettes) tout en étant un voilier agréable à naviguer et à promener pour un prix avantageux. La construction du groupe sur le sol polonais (qui a acquis Delphia).

X4°

Le X4° est le croiseur le plus rapide après un match serré. Le bateau danois est un véritable  » race-cruiser  » pas comme les autres, alliant une coque performante, des équipements de qualité sur le pont et des aménagements complets aux finitions très soignées. Ce bateau appartient à la gamme dite  » pure X  » qui renoue avec l’ADN du constructeur danois, entre les unités dédiées à la course, les Xp, et celles dédiées à la croisière, les Xc.

Amel 60

L’Amel 60, la dernière création du chantier naval Amel, a été couronné parmi les yachts de luxe. Ce grand yacht de croisière impressionne non seulement par son équipement standard mais domine aussi par son style avec des aménagements modernes et aérés qui ont été acclamés… En fait, il s’agit d’un double succès pour Amel puisque son modèle 50 a reçu cette même distinction il y a tout juste deux ans. C’est un grand succès pour le tandem Olivier Racoupeau (design) et Isabelle Racoupeau (design). Ils ont travaillé dur et mérité cette reconnaissance dans le segment haut de gamme où la concurrence vient du monde entier.

Découvrir :  Quel est le prix d'une croisière en Antarctique ?

Dehler 30 OD

C’est le Dehler 30 OD qui a remporté le titre de « European Racing Yacht of the Year« . Ce monotype est conçu pour la course océanique en équipage réduit. C’est un énorme mini-transat avec du lest, deux gouvernails, un bout-dehors et une grande surface de voile qui n’est pas régie par des règles. Il offre également des espaces de couchage pour les petites croisières sportives. La nouvelle épreuve de course au large à laquelle ce bateau pourrait participer arrive au moment idéal pour poser sa candidature aux Jeux olympiques de 2024.

Le ClubSwan 36

Le ClubSwan 36 a été nommé meilleur nouveau design lors des prix de l’innovation du Royal National Yacht Club. Ce bateau de course monotype destiné à régater entre trois bouées avec des équipages semi-professionnels est un extraordinaire bateau de régate. Le chantier Nautor en Finlande n’a pas hésité à construire un bateau sans accastillage, avec un mât et des pataras très basiques. Surtout, le ClubSwan 36 est doté d’un foil unique en forme de C qui peut être incliné d’un côté à l’autre, ce qui lui confère des performances exceptionnelles au vent. Un jouet véritablement innovant et distinctif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.